Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Hugues PORTELLI

La pénalisation de la vie politique

Pouvoirs n°128 - La pénalisation - janvier 2009 - p.113-119

Faute de responsabilité politique effective des décideurs publics, l’encadrement
juridique des différents aspects de la vie politique a eu pour conséquence de
développer, parallèlement à la responsabilité civile devant le juge administratif,
la responsabilité pénale pour les délits intentionnels ou non intentionnels.
La définition de ceux-ci est devenue plus précise et la répression
plus efficace au point d’entraîner, en retour, une intervention du législateur
et du constituant : si le personnel politique relève désormais pour l’essentiel
du droit commun, ce qui lui reste d’immunité et de privilège de juridiction
concerne essentiellement l’exécutif de l’État.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Hugues PORTELLI, "La pénalisation de la vie politique", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°128, 128 - La pénalisation, p.113-119. Consulté le 2017-08-23 19:27:02 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-penalisation-de-la-vie.html

auteurVoir tous les articles de PORTELLI Hugues