Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Musées et soft power dans le Golfe persique

Comment comprendre ce changement d’image qui a vu l’ancienne Côte des pirates devenir un des nœuds de la mondialisation des musées, des compétitions sportives et des universités occidentales ? Certes, son pétrole et son gaz l’expliquent, mais ils ne répondent pas à eux seuls à cet étonnant constat. En tentant de déconstruire le discours qui les analyse comme outils d’un soft power, cet article vise à montrer que ces dispositifs d’accession à la visi- bilité internationale sont d’abord des plateformes légales d’élargissement à l’Occident du cercle des bénéficiaires de la redistribution de la rente pétrolière et gazière et, à ce titre, parties intégrantes d’un hard power.


English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Alexandre KAZEROUNI, "Musées et soft power dans le Golfe persique", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°152, 152 - Émirats et monarchies du Golfe, p.87-97 . Consulté le 2018-12-11 10:12:20 . URL : https://revue-pouvoirs.fr/Musees-et-soft-power-dans-le-Golfe.html