Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le progressisme au défi du conservatisme

Les origines historiques du clivage progressistes/conservateurs sont appréhendées à travers l’opposition entre Nicolas de Condorcet, pour les Lumières, et les réactions conservatrices d’Edmund Burke, Joseph de Maistre et Louis de Bonald. Puis un saut est fait dans les enjeux du présent : la dynamique ultraconservatrice actuelle (le couple Alain Soral-Éric Zemmour) et les bricolages confusionnistes (la triade Jacques Julliard-Frédéric Lordon-Mathieu Bock-Côté et Emmanuel Macron) dont elle bénéficie dans le contexte d’un recul du clivage droite/gauche d’abord. Ensuite est explorée la possibilité d’un rebond du progressisme par l’intégration de certains questionnements conservateurs.

English

Ajouter au panier

Référence électonique : Philippe CORCUFF, "Le progressisme au défi du conservatisme", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°179, 179 - Les clivages politiques, p.81-90 . Consulté le 2021-12-03 02:19:39 . URL : https://revue-pouvoirs.fr/Le-progressisme-au-defi-du.html