Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Europe, contrainte ou renfort ?

Le sentiment d’une érosion inexorable des pouvoirs de l’État face à l’Union européenne est désormais largement répandu. Il repose sur des éléments divers qui tendent à présenter le droit de l’Union comme un ensemble monolithique, mis en œuvre par un pouvoir centralisé habilité à imposer la norme européenne, y compris dans le champ des compétences régaliennes de l’État. De telles assertions négligent la complexité et la spécificité de la contrainte européenne, laquelle diffère en fonction notamment des caractéristiques et du processus d’élaboration de l’acte adopté, de la nature de la compétence attribuée à l’Union ou de l’étendue des dérogations accordées aux États. Finalement, ce sont les termes du débat lui-même, en particulier la notion de « souveraineté », qui sont redéfinis, l’État trouvant dans l’Union un cadre renouvelé d’exercice de ses pouvoirs.

English

Ajouter au panier

Référence électonique : Myriam BENLOLO-CARABOT, "L’Europe, contrainte ou renfort ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°177, 177 - Que peut l’État ?, p.25-38 . Consulté le 2021-10-18 02:53:36 . URL : https://revue-pouvoirs.fr/L-Europe-contrainte-ou-renfort.html