Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Faire carrière sous la Ve République ?

a carrière du magistrat français est d’une extrême complexité. Le grand nombre des niveaux hiérarchiques oblige chaque magistrat à avoir l’obsession permanente de l’avancement. Réussir, c’est parvenir à la hors hiérarchie, c’est-à-dire occuper l’un des 285 postes de ce grade. Y a-t-il une typologie des carrières ? On en proposera 4 : la voie royale, la voie provinciale, la voie parisienne et la voie inespérée. Mais il est plus facile de découvrir les qualités qui représentent un obstacle à la réussite que celles qui permettent le succès. Seul un travail d’enquête approfondi permettrait d’aboutir à une certitude et non approximation. Le paradoxe de la carrière du magistrat est que les connaissances juridiques et l’expérience judiciaire ne sont que très secondaires.

English

Télécharger gratuitement

Télécharger gratuitement

Référence électonique : Etienne BLOCH, "Faire carrière sous la Ve République ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°16, 16 - La justice, p.97-105 . Consulté le 2020-04-09 22:11:19 . URL : https://revue-pouvoirs.fr/Faire-carriere-sous-la-Ve.html