Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

1956-1958 : les brèves noces de Pierre Mendès France et des électeurs français

L’électorat mendesiste stricto sensu recueille 9,6 % des suffrages exprimés en janvier 1956. Lato sensu il s’élève à 11,4 %. C’est un electorat urbain, de nature êruptive. Il commence à se disperser dès les élections partielles de 1957-1958 tout comme l’électorat poujadiste et s’effondre à l’automne 1958 au moment de la vague gaulliste. Son destin paraît indiquer qu’il s’agissait davantage d’un electorat protestataire que d’un véritable electorat de gauche.

English

Télécharger gratuitement

Télécharger gratuitement

Référence électonique : Alain LANCELOT, "1956-1958 : les brèves noces de Pierre Mendès France et des électeurs français", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°27, 27 - Le mendésisme, p.87-96 . Consulté le 2020-07-04 04:20:40 . URL : https://revue-pouvoirs.fr/1956-1958-les-breves-noces-de.html