Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Emmanuel BELLANGER

Le maire au XXe siècle, ou l’ascension d’une figure "sympathique" et "intouchable" de la Répubique

Pouvoirs n°148 - Le Maire - janvier 2014 - p.15-29

La IIIe République est une période d’épanouissement et de valorisation de la figure du maire. Son histoire met en lumière la médiation sociale et poli- tique essentielle qu’ont assurée les magistrats communaux. L’État n’aurait jamais pu accomplir ses missions sans avoir eu recours à ces élus, consacrés par la charte municipale de 1884. Contrairement aux idées reçues, la reconnaissance des libertés locales n’est pas née avec « l’acte I » de la décentralisation. Elle relève au contraire d’une sédimentation de textes et de pratiques qui mettent au jour un régime séculaire de compromis et de consentement mutuel, liant l’État à ses collectivités territoriales.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Emmanuel BELLANGER, "Le maire au XXe siècle, ou l’ascension d’une figure "sympathique" et "intouchable" de la Répubique", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°148, 148 - Le Maire, p.15-29. Consulté le 2017-11-17 20:31:43 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-maire-au-XXe-siecle-ou-l.html