Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Yvonne FORTIN

La fin du « Civil Service » apolitique et fermé ?

Pouvoirs n°37 - La Grande-Bretagne - avril 1986 - p.71-86

Sir Robert Amstrong, directeur de la fonction publique, a écrit : « Le Civil Service britannique est un Civil Service de carrière apolitique et discipliné. » Ce faisant, il reconnaissait que des événements récents tels que l’affaire Ponting ou la nomination de M. Peler Levene avaient fait l’objet de controverses publiques.
Mme Thatcher est accusée d’avoir politisé les échelons supérieurs du Civil Service de carrière tandis que les syndicats du Civil Service prennent part de plus en plus à la politique. Le Premier ministre et certains ministres du cabinet ont également nommé une poignée de managers confirmés recrutés dans le secteur privé à des positions clés de Whitehall. Pendant ce temps, des administrateurs de haut niveau tout comme des spécialistes hautement qualifiés quittent la fonction publique, parfois en milieu de carrière. Pour toutes ces raisons, il se pourrait que la période 1979-1985 constitue une période cruciale pour l’avenir du Civil Service de carrière apolitique et discipliné.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Yvonne FORTIN, "La fin du « Civil Service » apolitique et fermé ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°37, 37 - La Grande-Bretagne, p.71-86. Consulté le 2017-05-27 23:09:03 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-fin-du-Civil-Service-apolitique.html