Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Norberto BOBBIO

La crise permanente

Pouvoirs n°18 - Italie - septembre 1981 - p.5-20

Depuis 1960, le système politique italien est entré dans une crise institutionnelle permanente. Cette crise est apparemment consécutive à la difficulté de constituer de nouvelles coalitions ayant la stabilité du centre droit ou du centre gauche des décennies précédentes. En fait, elle résulte du cumul de plusieurs facteurs : la crise générale de « gouvernabilité » des démocraties occidentales, mais aussi, au niveau italien, la contradiction entre l’instabilité du pouvoir politique apparent et la force des structures plus ou moins occultes qui exercent le pouvoir réel : le « sottogoverno ». Cette crise permanente des institutions, qui entraîne un affaiblissement général des mécanismes constitutionnels, est cependant parvenue à un degré tel qu’elle pose la question du point de rupture.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Norberto BOBBIO, "La crise permanente", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°18, 18 - Italie, p.5-20. Consulté le 2017-08-21 10:28:21 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-crise-permanente.html