Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’internationalisation de la profession d’avocat

Depuis vingt ans, la profession d’avocat s’est fortement internationalisée sous
l’influence de la construction européenne et de l’accroissement des échanges
internationaux. Aiguillonnés par les demandes de leurs clients français sou-
haitant investir à l’étranger ou inversement, les avocats ont internationalisé
leurs formations et leurs structures d’exercice. Consécutivement à l’implan-
tation de cabinets étrangers en France, l’assouplissement de la réglementation
a permis le développement des cabinets français à l’étranger. La réalité de
ce mouvement ne doit cependant pas dissimuler les limites de l’internatio-
nalisation : la spécialisation des systèmes juridiques nationaux et la person-
nalisation des relations avec le tissu économique local assurent encore, et
pour une période indéterminée, le quasi-monopole des avocats nationaux
sur la profession.

English

ajouter_au_panier

Référence électonique : Gilles AUGUST, "L’internationalisation de la profession d’avocat", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°140, 140 - Les avocats , p.49-57 . Consulté le 2017-12-14 09:01:12 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/L-internationalisation-de-la.html