Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’abstention : déficit démocratique ou vitalité politique ?

L’abstention progresse quel que soit le type d’élection, en France comme dans
nombre de pays européens. La diffusion du phénomène contribue à redéfinir
les modalités de la participation politique et les attributs de la citoyenneté
moderne. Si le retrait systématique de la décision électorale apparaît
relativement stable, on observe en revanche une augmentation significative
d’un rapport intermittent au vote, et donc à l’abstention. L’alternance entre
vote et non-vote est de plus en plus la règle, et ce dernier est de plus en plus
souvent instrumentalisé à des fins de sanction politique.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Anne MUXEL, "L’abstention : déficit démocratique ou vitalité politique ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°120, 120 - Voter, p.43-55 . Consulté le 2017-12-12 19:12:21 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/L-abstention-deficit-democratique.html