Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Pierre AVRIL

Enchantement et désenchantement constitutionnels sous la Ve République

Pouvoirs n°126 - La Ve République - septembre 2008 - p.5-16

Une illusion domine notre histoire constitutionnelle depuis 1789, qui
reprend à sa manière le fameux titre d’Austin : Quand dire, c’est faire.
Il s’en est suivi une succession d’enthousiasmes et de déceptions dont la
Ve République fournit un condensé instructif. Cette expérience a d’abord
été une leçon de réalisme constitutionnel en mettant en évidence la nature
politique du droit qu’édictent les textes et les limites d’une approche exclusivement
juridique. Inversement, si l’instauration d’un contrôle juridictionnel
a fait progresser l’État de droit, sa pratique en a aussi révélé les
effets pervers avec la multiplication des révisions et la banalisation de la
Constitution, qu’amplifie désormais la subordination à l’ordre européen.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Pierre AVRIL, "Enchantement et désenchantement constitutionnels sous la Ve République", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°126, 126 - La Ve République, p.5-16. Consulté le 2017-03-27 12:41:57 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Introduction.html

auteurVoir tous les articles de AVRIL Pierre