Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Marie BOUISSOU

Décomposition et recomposition politique

Pouvoirs n°71 - Le nouveau Japon - novembre 1994 - p.25-42

La décomposition politique suscite des interprétations très opposées. Ceux
qui pensent que « rien n’a changé » soulignent l’apathie de l’électorat, le
contrôle du « changement » par les conservateurs, une réforme électorale
surtout profitable aux sortants et le pouvoir croissant de l’administration
favorisé par le vide politique. Néanmoins, les élections de 1993 constituent
une victoire probablement définitive du Japon des grandes villes et des
adversaires de l’État corporatiste sur le conservatisme traditionnel. En ce
sens, elles ont créé une situation où désormais « tout est possible » dans un
contexte très instable.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jean-Marie BOUISSOU, "Décomposition et recomposition politique", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°71, 71 - Le nouveau Japon, p.25-42. Consulté le 2017-05-27 23:08:59 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Decomposition-et-recomposition.html

auteurVoir tous les articles de BOUISSOU Jean-Marie