Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Louis HAROUEL

De François Ier au pari en ligne, histoire du jeu en France

Pouvoirs n°139 - novembre 2011 - p.5-14

En dépit d’une totale prohibition des jeux d’argent par sa législation, la
monarchie d’Ancien Régime a, au XVIIIe siècle, institué une loterie d’État et
pratiqué une tolérance envers un petit nombre de maisons de jeu. Cette politique
sera officialisée par le Directoire, le Consulat, l’Empire et la Restauration.
En revanche, la monarchie de Juillet supprime la loterie et ferme les maisons
de jeu, mais sans réussir à éradiquer le jeu. D’où un retour à la tolérance officieuse,
que la IIIe République remplacera par une légalisation des maisons
de jeu doublée d’un rétablissement de la loterie.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jean-Louis HAROUEL, "De François Ier au pari en ligne, histoire du jeu en France", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°139, 139 - Les jeux d’argent, p.5-14. Consulté le 2017-07-24 02:32:11 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/De-Francois-Ier-au-pari-en-ligne.html

auteurVoir tous les articles de HAROUEL Jean-Louis