Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Afrique du Sud

Pouvoirs n°131 - 1er avril - 30 juin 2009

22 avril 2009. Élections législatives et provinciales. L’African National Congress (anc) de Jacob Zuma, au pouvoir depuis 1994, l’emporte largement aux quatrièmes élections législatives de l’après-apartheid, confirmant sa position de parti dominant, avec 65,9 % des voix et 264 des 400 députés devant l’Alliance démocratique qui a 16,7 % et 67 députés, présidée par Helen Zille, maire du Cap, force d’opposition essentiellement de la minorité blanche, qui améliore sa position, avec près de la moitié des suffrages dans la province du Cap, et devant le Congrès du peuple avec 7,4 % et 30 élus, formé en décembre 2008 par des dissidents de l’anc dont le résultat est décevant. Le parti zoulou, l’ifp, de Mangosuthu Buthelezi, âgé de 80 ans, subit une lourde défaite avec seulement 4 % et 18 députés. Il est vrai que l’origine zouloue de Jacob Zuma a été un handicap pour l’ifp.
L’anc est en léger recul par rapport à 2004 et ne parvient pas à réunir la majorité des deux tiers.
Nkosi Mandla Mandela, 34 ans, petit-fils de Nelson Mandela et de sa première femme Evelyn Ntoko Mase, fils de Magkatho mort du sida en 2005, devenu chef traditionnel de Mvezo en 2007, est élu sous les couleurs de l’anc.
La participation a été de 77,3 % et le scrutin s’est déroulé dans le calme.
Le Parlement compte 43,50 % de femmes.
Les 400 députés sont élus à la représentation proportionnelle, 200 au niveau national et 200 au niveau provincial.

6 mai 2009. Élection présidentielle. Le président est élu par les 400 députés à la majorité simple et Jacob Zuma recueille 277 voix (sur les 327 suffrages exprimés) contre 47 à Mgr Mvume Dandala, 57 ans, évêque méthodiste, ancien chef de l’Église méthodiste sud-africaine, candidat du Congrès du peuple (Cope). Les 67 députés de l’Alliance démocratique se sont abstenus.
Suite aux élections législatives, l’élection de Jacob Zuma, 67 ans, leader de l’anc, n’a pas été une surprise. Élu pour 5 ans, il devient le quatrième président sud-africain, succédant à Kgalema Motlanthe, l’un de ses alliés, qui assurait une sorte d’intérim depuis l’éviction de Thabo Mbeki en septembre 2008.

Référence électonique : "Pouvoirs n°131 - 1er avril - 30 juin 2009". Consulté le 9 décembre 2019 sur le site de Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques. URL : https://revue-pouvoirs.fr/Pouvoirs-no131-1er-avril-30-juin,1794.html

Voir aussi dans cette rubrique