Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Sénégal

Pouvoirs n°129 - 1er octobre - 31 décembre 2008

13 octobre et 9 novembre 2008. Révision constitutionnelle. L’Assemblée nationale dans laquelle le Parti démocratique sénégalais du président Wade dispose d’une majorité écrasante depuis les élections législatives de 2007, boycottées par l’opposition, se soumet à la volonté du chef de l’État. Le 9 novembre par 111 voix contre 22, les députés adoptent une résolution « mettant fin » aux fonctions de Macky Sall, président de l’Assemblée nationale, chef du gouvernement de 2004 à 2007. Déjà le 13 octobre, le Parlement avait adopté une loi constitutionnelle d’inspiration présidentielle réduisant le mandat du président de l’Assemblée de cinq à un an et s’appliquant au mandat en cours.
Le conflit entre le président Abdoulaye Wade, 82 ans, et le président de l’Assemblée nationale a commencé lorsque celui-ci a avalisé la décision de la commission des finances d’auditionner Karim Wade, fils du président, afin de l’interroger sur la gestion de l’agence chargée des grands chantiers de Dakar, ce qui a suscité la colère du chef de l’État.
Cela s’inscrit dans une rivalité entre Macky Sall et Karim Wade pour la succession à la tête de l’État. Macky Sall a démissionné du pds et de ses mandats de député et de maire.

Référence électonique : "Pouvoirs n°129 - 1er octobre - 31 décembre 2008". Consulté le 8 décembre 2019 sur le site de Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques. URL : https://revue-pouvoirs.fr/Pouvoirs-no129-1er-octobre-31,1766.html