Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Nouvelle-Zélande

Pouvoirs n°129 - 1er octobre - 31 décembre 2008

Octobre 2008. Élections législatives. L’opposition conservatrice dirigée par John Key, 47 ans, Parti national, nouveau venu dans la politique, banquier self-made man, remporte les élections législatives. C’est la fin de 9 ans de gouvernement travailliste dirigé par Helen Clark. Celle-ci quitte la direction du parti après avoir été 15 ans à sa tête.
Le Parti national recueille 45,5 % des voix et 59 sièges sur 122. Il devrait avoir le soutien du parti de droite act New Zealand (3,7 %), qui a 5 élus, et du parti Avenir Uni, qui avec 0,9 % en a un. Avec 33,8 % et 43 élus le Parti travailliste subit une défaite importante. Le Parti vert avec 6,4 % a 8 élus, New Zealand First avec 4,2 % n’en a aucun tandis que le Parti maori (2,2 %) en a 5, les progressistes de Jim Anderton (0,9 %) 1.
La participation a été de 78,7 %.
Depuis 1996 la Nouvelle-Zélande applique un système complexe de représentation proportionnelle.
La nouvelle équipe fait preuve d’ouverture en offrant au Parti maori deux portefeuilles ministériels hors cabinet. Jusqu’alors, le Parti maori était l’allié traditionnel des travaillistes.
John Key forme son cabinet le 17 novembre avec Murray McCully aux Affaires étrangères. Il devient Premier ministre le 19 novembre.

Référence électonique : "Pouvoirs n°129 - 1er octobre - 31 décembre 2008". Consulté le 8 décembre 2019 sur le site de Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques. URL : https://revue-pouvoirs.fr/Pouvoirs-no129-1er-octobre-31,1763.html