Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Etats-Unis

Pouvoirs n°125 - 1er octobre - 31 décembre 2007

3 octobre 2007. Veto. Le président Bush
oppose son veto à une loi qui donnait
une assurance-santé à plusieurs millions
d’enfants sans couverture médicale,
estimant que cela ouvrait la porte
« à un système de santé contrôlé par le
gouvernement ».
Le 16 octobre la Chambre des Représentants
se prononce sur ce veto.
Le 17 octobre, le président Bush
menace d’opposer son veto au texte
proposé par les démocrates qui vise à
encadrer les écoutes secrètes en incluant
certaines garanties.
Le Sénat, après la Chambre des Représentants,
passe outre le 10 novembre à
un veto du président Bush contre une
loi sur l’aménagement des voies d’eau
et la navigation fluviale. C’est la première
fois que le Congrès passe outre à
un veto depuis le début du mandat de
George Bush.

3 octobre 2007. Peine de mort. L’État
qui détient le triste record d’exécutions
capitales, le Texas, décide d’arrêter
la procédure d’exécution contre un
condamné hondurien, Heliberto Chi,
58 ans. Les quatre exécutions prévues en
novembre doivent également être suspendues.
Ces décisions interviennent
après la décision de la Cour suprême, le
25 septembre, de se saisir du recours de
deux condamnés à mort du Kentucky
contestant la méthode d’exécution par
injection létale. Une exécution prévue le
15 octobre au Nevada a également été
ajournée, un recours contre l’injection
létale ayant été déposé.
Le dernier détenu exécuté au Texas
l’a été à un quart d’heure près. En
raison d’une panne d’ordinateur ses
avocats n’ont pu présenter leur recours
contre l’injection létale à la Cour des
appels criminels avant la fermeture des
bureaux à 17 heures le 25 septembre.
La juge de permanence a rappelé les
horaires de bureau !
Le 10 décembre, le Sénat du New
Jersey approuve l’abolition de la peine
de mort remplacée par une peine de
prison à vie sans possibilité de libération
anticipée pour les crimes les plus
graves par 21 voix contre 16. À leur
tour, les députés votent l’abolition le
13 décembre par 44 voix contre 36.
Si aucune exécution n’a eu lieu depuis
1963, 8 détenus attendaient dans le couloir
de la mort. Le gouverneur Corzine
a commué leur peine avant de signer la
loi. C’est la première abolition depuis la
reprise des exécutions en 1976.
Aucune exécution n’a eu lieu en 2007
dans 40 des 50 États. Les 42 exécutions
de cette année représentent le nombre
le plus bas depuis 1994. Cependant les
États-Unis s’opposent au moratoire
proposé par l’Assemblée générale des
Nations unies.

20 octobre 2007. Louisiane. L’élection
du gouverneur de Louisiane se fait selon
le système dit de l’open jungle primary.
Les candidats de tous les partis figurent
sur un seul bulletin. À moins qu’un
candidat ait plus de 50 % des suffrages
au premier tour, il y a un second tour
entre les deux candidats arrivés en tête
qui peuvent en fait être membres du
même parti. Il n’y a eu qu’un seul tour.
La gouverneure sortante, Kathleen
Babineaux Blanco, démocrate, 65 ans,
en fonction depuis le 12 janvier 2004
ne se représentait pas. Elle était devenue
très impopulaire après les défaillances
de son administration lors de l’ouragan
Katrina en été 2005 et c’est une sévère
sanction des électeurs.
La Louisiane élit le républicain Piyush
« Bobby » Jindal comme gouverneur.
Avec 699 672 voix (53,91 %), il triomphe
de 11 autres candidats dont le démocrate
Walter J. Boasso qui recueille
223 364 voix (17,44 %), l’indépendant
John Georges qui obtient 186 800 voix
(14 %) et le démocrate Foster Campbell
qui a 161 425 voix (12,44 %). Les autres
candidats obtiennent moins de 5 000 voix.
Âgé de 36 ans Bobby Jindal, converti au
catholicisme, sera le plus jeune gouverneur
des États-Unis. Républicain, il est
le premier Américain d’origine indienne
(asiatique) à occuper ce poste. Il a été le
second Indien à avoir été élu au Congrès
après Dalip Singh Saund, sikh, représentant
de Californie de 1957 à 1963.

Référence électonique : "Pouvoirs n°125 - 1er octobre - 31 décembre 2007". Consulté le 8 décembre 2019 sur le site de Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques. URL : https://revue-pouvoirs.fr/Pouvoirs-no125-1er-octobre-31,511.html

Voir aussi dans cette rubrique