Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Espagne

Pouvoirs n°125 - 1er octobre - 31 décembre 2007

1er octobre 2007. Monarchie. Suite à
de nombreuses remises en cause de la
monarchie, le roi Juan Carlos I er défend
l’institution à l’occasion de la rentrée
solennelle de l’Université d’Oviedo. Il
rappelle que la monarchie a permis « la
plus longue période de stabilité et de
prospérité en démocratie » en Espagne.
Afin de réaffirmer son autorité, il
préside le 10 octobre, en présence du
gouvernement, le Conseil de défense,
organisme qui ne se réunissait plus
depuis 2002. C’est une façon de rappeler
qu’il est le chef des armées, fonction qui
est contestée par certains.

30 octobre 2007. Franquisme. Le
projet de loi sur « la mémoire historique » visant à réhabiliter les victimes
du franquisme prévoit l’obligation pour
toutes les administrations de retirer les
symboles franquistes. Ceux-ci pourront
rester, suite à des négociations de
dernière minute, dans les églises pour
des raisons « artistico-religieuses ». La
loi déclare « illégitimes » les tribunaux
franquistes et leurs sentences, ouvrant
la voie à des annulations et des révisions
auprès du Tribunal suprême.
Désormais, l’État et les administrations
locales s’impliqueront dans la localisation
des fosses communes des morts
républicains, ce qui jusqu’alors était à
la charge des associations. Le texte est
adopté par les députés le 31 octobre par
185 voix contre 137 après de longues
négociations.
Pendant ce temps, le 28 octobre, 498
religieux « martyrs » de la guerre civile
sont béatifiés à Rome.
Peu avant la fin de son mandat, le
président de la Conférence épiscopale
espagnole, Mgr Ricardo Blazquez,
évêque de Bilbao, surprend en demandant
« pardon » pour les fautes qu’a pu
commettre la hiérarchie catholique
pendant la guerre civile tout en rappelant
l’« heureuse » béatification des
498 martyrs au Vatican en octobre. Il
demande de « faire la lumière sur tout
notre passé ».

Référence électonique : "Pouvoirs n°125 - 1er octobre - 31 décembre 2007". Consulté le 9 décembre 2019 sur le site de Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques. URL : https://revue-pouvoirs.fr/Pouvoirs-no125-1er-octobre-31,510.html

Voir aussi dans cette rubrique