Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Russie

Pouvoirs n°124 - 1er juillet - 30 septembre 2007

5 et 26 juillet 2007. Tchétchénie. La
Russie est condamnée par la CEDH pour
sa responsabilité dans la « disparition
forcée » de l’ancien président du Parlement
indépendantiste tchétchène,
Rouslan Alikhadjiev, indépendantiste
modéré, enlevé en mai 2000 et qui serait
mort le 31 août dans la prison de Lefortovo
du FSB (ex-KGB). Sa mère reçoit
40 000 euros pour dommage moral et
4 636 euros pour frais et dépens.
Deux autres arrêts interviennent le
26 juillet condamnant la Russie dans la
mort de onze civils tchétchènes tués par
des soldats russes le 5 février 2002. La
Cour considère que les procureurs russes
ont implicitement reconnu ce massacre en
ne se présentant pas au cours du procès
des soldats incriminés. La Russie devra
payer 143 000 euros d’indemnisation.

6 juillet 2007. « Extrémisme ». Les
députés adoptent des dispositions durcissant
les poursuites pour crimes et
délits commis pour « extrémisme ». On
pourrait se réjouir d’un tel texte mais
la notion d’extrémisme est très fl oue.
Elle vise notamment la « diffamation
envers un représentant de l’État ». Ont
été ajoutés les crimes et délits commis
« pour motifs de haine politique et
idéo logique ». Les forces de sécurité
pourront écouter les conversations téléphoniques
des personnes soupçonnées
d’infractions. Les médias n’auront plus
le droit de diffuser des informations
sur les organisations reconnues comme
« extrémistes ». L’opposition critique ce
texte qui pourrait être utilisé contre elle.

12 septembre 2007. Premier ministre.
Le Premier ministre Mikhaïl Fradkov,
en poste depuis le 5 mars 2004, présente
sa démission et celle de l’ensemble de
son gouvernement. Le président Poutine
choisit un inconnu, Viktor Zubkov,
65 ans, pour lui succéder. Homme de
confi ance de Vladimir Poutine, chef du
service fédéral de surveillance financière
au ministère des Finances chargé
notamment de la lutte contre le blanchiment
depuis 2001, il a longtemps été
administrateur de sovkhozes avant de
rejoindre Vladimir Poutine en 1990.
Cette désignation s’inscrit dans la
volonté du président Poutine de préparer
l’élection présidentielle à laquelle
il ne peut être candidat. Le nouveau
Premier ministre n’exclut pas de briguer
la magistrature suprême.
Deux femmes font leur entrée dans
le gouvernement à l’occasion du remaniement
qui intervient le 24 septembre :
Tatiana Golikova, 43 ans, économiste,
nommée ministre de la Santé et du Développement
social, et Elvira Nabioullina,
43 ans, ancienne vice-ministre de l’Économie,
nommée ministre du Développement
économique et du Commerce.
Alexeï Koudrine, ministre des Finances,
devient vice-Premier ministre.

Référence électonique : "Pouvoirs n°124 - 1er juillet - 30 septembre 2007". Consulté le 9 décembre 2019 sur le site de Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques. URL : https://revue-pouvoirs.fr/Pouvoirs-no124-1er-juillet-30,485.html

Voir aussi dans cette rubrique