Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jack HAYWARD

Réglementations européennes et politiques sociales nationales : le grand écart

Pouvoirs n°149 - La gouvernance européenne - avril 2014 - p.101-120

Avant la commission Delors, l’Union européenne réglementait de façon minimale la politique sociale car les gouvernements des États membres considéraient leurs États-providence comme des éléments essentiels de la cohésion nationale. Les États membres ont ensuite agi de façons diverses pour éviter de mettre en œuvre les réglementations européennes et ont également utilisé leur influence au sein du Conseil pour les bloquer ou les modifier en amont. La Cour de justice de l’Union est parvenue à instaurer une certaine uniformité des règlements de la politique sociale. Entre les "partenaires sociaux", un recours accru à la marchéisation, à la déréglementation et à l’autorégulation a favorisé les employeurs et les contribuables au détriment des salariés et des citoyens en général. L’austérité financière imposée a entraîné une précarisation variable des services de santé et de retraite dans les différents pays.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jack HAYWARD, "Réglementations européennes et politiques sociales nationales : le grand écart", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°149, 149 - La gouvernance européenne, p.101-120. Consulté le 2017-08-18 12:32:18 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Reglementations-europeennes-et.html

auteurVoir tous les articles de HAYWARD Jack