Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

François MERCEREAU

Raisons et leçons des déficits chroniques

Pouvoirs n°94 - L’État-providence - septembre 2000 - p.49-58

Le déficit de l’assurance maladie a des causes techniques (progrès médical,
vieillissement de la population, démographie médicale), mais tient surtout
à une certaine incapacité à les absorber par une flexibilité du système de soins
et de prestations. Le déficit des systèmes de retraite publics a également des
causes techniques (papy boom face à une population active stagnante), mais
tient surtout à une carence dans l’anticipation de ces événements prévisibles.
En nous accommodant d’une protection sociale à crédit, nous obérons la
compétitivité économique, et menaçons la cohésion sociale.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : François MERCEREAU, "Raisons et leçons des déficits chroniques", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°94, 94 - L’État-providence, p.49-58. Consulté le 2017-11-24 17:51:08 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Raisons-et-lecons-des-deficits.html