Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Mathieu TOUZEIL-DIVINA

Printemps et Révolutions arabes : un renouveau pour la séparation des pouvoirs ?

Pouvoirs n°143 - novembre 2012 - La séparation des pouvoirs - p.29-45

La théorie de la séparation des pouvoirs, dans son sens originel de non concentration, semble retrouver une utilité théorique et pratique au coeur
des Printemps arabes. Toutefois, si un désir d’organisation différenciée et
démocratique du pouvoir est tangible notamment en Égypte, en Tunisie
et au Maroc, les volontés populaires ne sont pas toutes et instantanément
traduites juridiquement et constitutionnellement. On y perçoit davantage
des séparations floues ou performatives ainsi que des concentrations au moins
provisoires des pouvoirs.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Mathieu TOUZEIL-DIVINA, "Printemps et Révolutions arabes : un renouveau pour la séparation des pouvoirs ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°143, 143 - La séparation des pouvoirs, p.29-45. Consulté le 2017-03-31 02:31:00 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Printemps-et-Revolutions-arabes-un.html