Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Luc SAURON

Les vertus de l’inquisitoire ou l’Etat au service des droits

Pouvoirs n°55 - Droit pénal - novembre 1990 - p.53-64

Trop secret, peu respectueux des droits de la défense... le système inquisitoire est critiqué par les tenants du modèle anglo-saxon. C’est nier la profonde mutation qu’il a connu et ignorer ses avantages : meilleure approche de la réalité des faits grâce au juge d’instruction, traitement plus objectif des dossiers complexes, égalité de chacun devant la justice. Il correspond profondément à la mentalité française attachée à l’Etat-arbitre. S’il peut encore être amélioré, il ne doit pas pour autant être purement et simplement remplacé par le système accusatoire d’origine anglo-saxonne.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jean-Luc SAURON, "Les vertus de l’inquisitoire ou l’Etat au service des droits", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°55, 55 - Droit pénal, p.53-64. Consulté le 2017-03-29 09:16:08 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Les-vertus-de-l-inquisitoire-ou-l.html