Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Guy MICHELAT, Michel SIMON

Les "sans réponse" aux questions politiques

Pouvoirs n°33 - Les sondages - avril 1985 - p.41-56

Le taux de sans réponse à des questions politiques dépend de prédispositions sociologiques (liées au sexe, au niveau d’études, à la résidence urbaine ou rurale), du niveau d’implication politique et de l’orientation idéologique. Ces caractéristiques, bien que liées entre elles, exercent chacune une influence partiellement indépendante. La composition des effets de ces trois types de variables aboutit à des phénomènes complexes de renforcement ou au contraire de compensation des handicaps dus à l’infériorisation de certains statuts et rôles. On constate en particulier l’importance de la médiation politico-idéologique dans la structuration du rapport entre position statutaire et participation à l’univers politique : motivation politique et orientation à gauche tendent à rapprocher le niveau de performance des groupes statutairement défavorisés de celui des catégories instruites et/ou réputées dirigeantes.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Guy MICHELAT, Michel SIMON, "Les "sans réponse" aux questions politiques", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°33, 33 - Les sondages, p.41-56. Consulté le 2017-04-26 15:53:49 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Les-sans-reponse-aux-questions.html