Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Charles LUCET

Les relations de l’Eglise et de l’Etat

Pouvoirs n°18 - Italie - septembre 1981 - p.123-140

Comment harmoniser les relations de deux souverainetés de nature aussi dissemblable que celle de l’Eglise et celle de l’Etat ? Rome est à la fois la capitale d’un Etat et d’une religion à vocation universelle. Cet Etat est gouverné depuis trente ans par un parti qui se réclame du christianisme et les relations entre l’Eglise et l’Etat sont définies par des accords incorporés à la Constitution. Une situation aussi complexe ne peut qu’engendrer des frictions. Celles-ci prennent parfois une ampleur nationale autour par exemple de la législation du divorce ou de celle sur l’avortement. En même temps le Saint-Siège souligne que la Démocratie chrétienne n’est pas le parti de l’Eglise et elle n’est pas fermée à la révision des accords passés avec l’Etat italien à condition que soient préservées son indépendance et sa souveraineté.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Charles LUCET, "Les relations de l’Eglise et de l’Etat", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°18, 18 - Italie, p.123-140. Consulté le 2017-08-24 03:08:44 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Les-relations-de-l-Eglise-et-de-l.html