Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Marie-Claire PONTHOREAU

Les droits de l’opposition en France. Penser une opposition présidentielle

Pouvoirs n°106 - L’opposition - janvier 2004 - p.101-114

Sans revenir sur la sempiternelle question de la nature du régime, il faut
cependant admettre que la fonction présidentielle constitue un obstacle à
l’amélioration de la position constitutionnelle de l’opposition à moins que le
chef de l’État n’y soit favorable. Cet article vise d’abord à approfondir l’idée
d’une « opposition présidentielle », c’est-à-dire d’une opposition au président,
à un moment où le système partisan se recompose et où la fonction présidentielle
s’affirme à nouveau. Même si cette idée n’est qu’une hypothèse qui est
loin de se vérifier, elle permet de mesurer l’abîme qui nous sépare d’une véritable
revalorisation du Parlement comme lieu où l’opposition bénéficierait de
droits exercés indépendamment du bon vouloir de la majorité.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Marie-Claire PONTHOREAU, "Les droits de l’opposition en France. Penser une opposition présidentielle", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°108, 108 - L’opposition, p.101-114. Consulté le 2017-04-24 03:33:16 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Les-droits-de-l-opposition-en.html

auteurVoir tous les articles de PONTHOREAU Marie-Claire