Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jacques LERUEZ

Le « thatcherisme » à l’épreuve du pouvoir : « incrémentalisme » et radicalisme

Pouvoirs n°37 - La Grande-Bretagne - avril 1986 - p.31-44

Jusqu’en 1979, le processus de décision central avait la réputation d’être « incrémental », c’est-à-dire qu’il visait au changement graduel, à la marge, fondé sur un consensus suffisant. Qu’est devenu ce processus à l’époque du « nouveau radicalisme » thatcherien ? Lorsqu’on examine la gestion économique globale, la politique de privatisation et le sort réservé aux grandes politiques publiques sous le Gouvernement Thatcher, on constate des inversions radicales sinon des bouleversements. Il reste que le changement à la marge n’a pas complètement disparu, mais il est davantage négatif que positif. C’est donc, comme le voulait Mme Thatcher, que « la spirale socialdémocrate » a été enrayée et même renversée dans certains domaines.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jacques LERUEZ, "Le « thatcherisme » à l’épreuve du pouvoir : « incrémentalisme » et radicalisme", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°37, 37 - La Grande-Bretagne, p.31-44. Consulté le 2017-10-17 01:49:58 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-thatcherisme-a-l-epreuve-du.html

auteurVoir tous les articles de LERUEZ Jacques