Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le pouvoir du Pape et ses limites

Les fonctions du pape ont varié avec le temps. Le rôle politique a eu longtemps la prévalence sur le rôle religieux, du fait tant de la gestion et de la défense des États pontificaux que des querelles avec les rois et empereurs. Il a fallu la disparition des États pontificaux et des liens avec les États pour que le pape, libéré des influences politiques, se recentre sur sa fonction religieuse. Cette fonction a été renforcée dans un premier temps en établissant sa suprématie sur le corps épiscopal et dans un second en se dotant d’un pouvoir médiatique. Ce pouvoir reste limité par la résistance de la Curie et la nécessité de s’appuyer sur le consensus épiscopal.

English

ajouter_au_panier

Référence électonique : Hugues PORTELLI, "Le pouvoir du Pape et ses limites", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°162, 162 - Le Vatican, p.27-34 . Consulté le 2017-12-14 11:16:20 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-pouvoir-du-Pape-et-ses-limites.html