Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Gilles PINSON

Le maire et ses partenaires : du schéma centre-périphérie à la gouvernance multi-niveaux

Pouvoirs n°148 - Le Maire - janvier 2014 - p.95-111

Les maires ont pu constituer jadis un groupe homogène, uni par le même type de relations bilatérales et verticales avec un partenaire dominant, l’État. Ces relations étaient typiques des rapports centre-périphérie asymétriques qui prévalaient dans les systèmes dits « napoléoniens » de gouvernement local. Pour les maires, elles se traduisaient par une subordination juridique au centre mais aussi par une grande capacité d’accès à ce même centre, via notamment le cumul des mandats. Ce système relationnel a volé en éclats au profit d’un autre, davantage multilatéral et dans lequel l’État a perdu le monopole des relations avec les maires. Ce système relève de ce que les spécialistes de l’Union européenne ont appelé « la gouvernance multi-niveaux ». Il est beaucoup plus ouvert, pluraliste, mais il est en même temps gros de logiques de différenciation et d’inégalités dans l’accès aux ressources. Les grandes métropoles et leurs maires-présidents sortent grands gagnants de ce système en voie d’émergence.

English

ajouter_au_panier

Référence électonique : Gilles PINSON, "Le maire et ses partenaires : du schéma centre-périphérie à la gouvernance multi-niveaux", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°148, 148 - Le Maire, p.95-111. Consulté le 2017-04-29 11:20:05 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-maire-et-ses-partenaires-du.html