Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Géraldine MUHLMANN

Le gros mot de contre-pouvoir

Pouvoirs n°119 - La démocratie sous contrôle médiatique - novembre 2006 - p.55-70

La nécessaire critique de la « connivence » des journalistes avec le pouvoir
politique renvoie à l’exigence d’un véritable contre-pouvoir journalistique.
Cette exigence, pourtant, semble avoir du mal à être formulée clairement
en France. D’une part, il y a une difficulté historique à penser la liberté
d’expression, dans ce pays, dans une extériorité absolue par rapport au
pouvoir politique, y compris législatif. D’autre part, la France n’a pas
« achevé » la révolution du « reportage » qui s’est jouée au XIXe siècle : la
figure du reporter, figure clé du contre-pouvoir, n’est pas au coeur de la pratique
journalistique en France comme elle l’est dans les démocraties anglosaxonnes.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Géraldine MUHLMANN, "Le gros mot de contre-pouvoir", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°119, 119 - La démocratie sous contrôle médiatique, p.55-70. Consulté le 2017-04-28 19:46:17 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-gros-mot-de-contre-pouvoir.html

auteurVoir tous les articles de MUHLMANN Géraldine