Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le gouvernement de la cité : un islam sous tension

Les rapports entre le gouvernement de la cité et l’islam sont des rapports
complexes, qui vont beaucoup plus loin qu’un simple rapport de confusion.
Dans l’histoire de l’islam, jusqu’à la plus récente, on peut repérer une tendance
à la séparation des fonctions de gouvernement et de légitimation
religieuse ainsi qu’une propension, de la part du pouvoir politique, à contrôler
les instances de légitimation religieuse. L’islamisme politique, qui naît
dans les années 1970, a posé avec acuité – mais de manière indirecte – la
question de cet autoritarisme, sans jamais la résoudre. Aujourd’hui, pourtant,
la question du gouvernement dans les pays arabo-musulmans se rapporte
beaucoup plus au problème du mode de gouvernement et de son autoritarisme
qu’à celle de ses rapports avec le religieux.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Malika ZEGHAL, "Le gouvernement de la cité : un islam sous tension", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°104, 104 - Islam et démocratie, p.55-69 . Consulté le 2017-12-13 10:13:07 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-gouvernement-de-la-cite-un.html