Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Michel FROMONT

Le constitutionnalisme allemand

Pouvoirs n°66 - L’Allemagne - septembre 1993 - p.5-20

Le constitutionnalisme allemand est constitué de trois éléments : l’Etat de droit, le fédéralisme et la démocratie. L’Etat de droit est le plus ancien et le plus fort ; établi dans toute l’Allemagne dès 1850, il signifie depuis 1949 à la fois séparation des pouvoirs et protection des droits fondamentaux. Le fédéralisme a peu évolué : apparu en 1871, il a cessé d’être monarchique en 1919, mais reste caractérisé par l’étendue des compétences executives attribuées aux Lànder. Enfin la démocratie est restée limitée jusqu’en 1919 et n’a pris la forme d’un parlementarisme fondé sur les partis qu’en 1949.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Michel FROMONT, "Le constitutionnalisme allemand", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°66, 66 - L’Allemagne, p.5-20. Consulté le 2017-05-23 03:14:03 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-constitutionnalisme-allemand.html

auteurVoir tous les articles de FROMONT Michel