Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Louis ROCCA

Le capitalisme chinois ou les paradoxes du flou

Pouvoirs n°81 - La Chine après Deng - avril 1997 - p.21-30

C’est moins la réforme des structures que le relâchement des contraintes étatiques
qui caractérise l’économie chinoise de cette fin de siècle. A la faveur
de ce relâchement, ce sont des réseaux qui ont pris le contrôle des circuits économiques
dans lesquels les distinctions entre public et privé, économie et politique,
légal et illégal sont soigneusement gardées dans le flou. Néanmoins,
l’existence d’un principe de redistribution et le rôle affaibli mais central de l’État limitent les conséquences déstabilisatrices de ce capitalisme à la chinoise.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jean-Louis ROCCA, "Le capitalisme chinois ou les paradoxes du flou", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°81, 81 - La Chine après Deng, p.21-30. Consulté le 2017-04-29 11:26:24 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Le-capitalisme-chinois-ou-les.html