Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

La reparlementarisation : une perspective d’évolution

La reparlementarisation de la Ve République désigne une tendance
pérenne, de la révision constitutionnelle de 1963 à celle en préparation,
consistant à atténuer les aspects abrupts de la rationalisation de l’activité
parlementaire adoptée en 1958. Ni souveraines ni soumises, les assemblées
recouvrent ainsi un espace de liberté, sans affecter pour autant le rôle dirigeant
du pouvoir exécutif. Une autonomie qui, au prix d’un recentrage,
consiste pour le Parlement à légiférer moins pour contrôler plus. Ceci posé,
la réévaluation se heurte au temps parlementaire, consacré pour l’essentiel
à la fonction législative, aussi et surtout à la logique majoritaire ; tant et
si bien qu’elle se réduit à un élément du dialogue intra-majoritaire.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Jean GICQUEL, "La reparlementarisation : une perspective d’évolution", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°126, 126 - La Ve République, p.47-60 . Consulté le 2017-12-12 19:06:29 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-reparlementarisation-une.html