Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Serge GUINCHARD

La gestion des conflits d’intérêts du juge : entre statut et vertu

Pouvoirs n°147 - Les conflits d’intérêts - novembre 2013 - p.79-90

Les conflits d’intérêts du juge sont au cœur de l’exigence d’une justice de qualité, rendue sereinement et à l’abri de tout soupçon de dépendance à l’égard d’un pouvoir, quel qu’il soit, et de partialité personnelle. Les liens qui pourraient opposer ou attacher un juge à l’une des parties doivent être combattus préventivement et, au besoin, a posteriori par l’annulation de la décision qui serait rendue dans de telles conditions. Mais la réponse du droit positif diffère selon que le juge est un magistrat de carrière ou un juge non professionnel. Dans le premier cas, le statut protecteur de son indépendance est la meilleure des garanties pour éviter les conflits d’intérêts. Dans le second cas, l’absence de statut (arbitre) ou un statut moins protecteur (juges des tribunaux de commerce, par exemple) déplace la gestion de ces conflits vers l’impartialité du juge, vers sa vertu, à base d’éthique personnelle.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Serge GUINCHARD, "La gestion des conflits d’intérêts du juge : entre statut et vertu", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°147, 147 - Les conflits d’intérêts, p.79-90. Consulté le 2017-05-27 23:17:38 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-gestion-des-conflits-d-interets.html