Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Guillaume TUSSEAU

La fin d’une exception française ?

Pouvoirs n°137 - La question prioritaire de constitutionnalité - avril 2011 - p.5-17

En offrant au juge constitutionnel la possibilité de remettre en cause la
validité d’une loi, à l’initiative des justiciables, d’une part, et après l’entrée
en vigueur de la loi, d’autre part, la révision constitutionnelle de 2008 a mis
un terme à un légicentrisme encore profondément enraciné. Mais l’affiliation
hexagonale au modèle de l’État constitutionnel peut sembler anachronique,
tant le constitutionnalisme actuel s’avère international, supranational et
transnational. Dans ce contexte, l’instauration de la question prioritaire
de constitutionnalité ne paraît pas de nature à susciter l’aggiornamento
conceptuel dont le constitutionnalisme français aurait besoin.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Guillaume TUSSEAU, "La fin d’une exception française ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°137, 137 - La Question prioritaire de constitutionnalité, p.5-17. Consulté le 2017-04-24 23:04:19 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-fin-d-une-exception-francaise.html

auteurVoir tous les articles de TUSSEAU Guillaume