Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Roderick RHODES

La Grande-Bretagne, pays du « gouvernement local » ?

Pouvoirs n°37 - La Grande-Bretagne - avril 1986 - p.59-70

La Grande-Bretagne n’est plus le « pays du gouvernement local », si elle l’a jamais été. En vérité, elle constitue un système politique différencié et interdépendant où, dans la plupart des domaines, l’Etat central dépend d’une profusion d’unités « déconcentrées » pour la mise en oeuvre des politiques qu’il décide. Autrement dit, bien que la notion d’autonomie locale soit plus un idéal qu’une réalité, puisque la plupart des politiques « locales » ont des sources non locales, les collectivités locales détiennent un pouvoir négatif de blocage, ou du moins de « redéfinition » des initiatives du centre. Tout cela conduit à beaucoup de confusion, surtout lorsqu’un Gouvernement, comme celui de Mme Thatcher, tente de faire appliquer par les collectivités locales une discipline budgétaire qu’il n’a pas vraiment les moyens d’imposer.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Roderick RHODES, "La Grande-Bretagne, pays du « gouvernement local » ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°37, 37 - La Grande-Bretagne, p.59-70. Consulté le 2017-06-24 02:13:30 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/La-Grande-Bretagne-pays-du.html