Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Guy CARCASSONNE, Olivier DUHAMEL, Marc SADOUN

Introduction

Pouvoirs n°24 - Le maire - janvier 1983 - p.3

Etre maire passe pour le plus attachant des mandats électifs. Etudes et témoignages l’attestent, qui donnent à cette constatation une double explication : le maire exerce un pouvoir effectif, et il l’exerce dans un cadre riche de contacts directs, de relations personnelles.

Cette double caractéristique est un fruit de l’histoire que retrace André-Jean Tudesq, et qui la rend assez spécifiquement française comme le montre Yves Mény dans une étude comparative.

Aussi l’élu doit-il être en mesure non seulement d’exercer un pouvoir mais de l’humaniser. D’où l’importance de ses modalités de recrutement qu’analyse Philippe Garraud tandis qu’Anne Froment-Meurice montre comment la fonction peut devenir un apanage - synthèse à ce jour inédite des pratiques douteuses.

Mais la réalité communale française, ce sont aussi les milliers de maires de communes à ce point petites (plus de 30 000 communes ont moins de 1 500 habitants) que la lutte politique se relativise au profit d’une convivialité de bon sens. Jean Foyer témoigne.

Reste le pouvoir. Stéphane Dion, au terme d’une minutieuse enquête en banlieue parisienne, recherche comment opère celui des partis. Michèle Sellier répond à la question de savoir si la mairie est un jalon essentiel du cursus politique. Jeannette Becquart-Leclercq s’interroge sur la sélection du candidat et Claude Sorbets sur le comportement - présidentialiste ?- de l’élu. Le maire de Paris justifie quant à lui les développements particuliers que lui consacre Jean-Paul Granier.

Mais le maire n’est pas seul. Le préfet est son interlocuteur permanent qui le juge, l’apprécie et souvent le comprend. Membre pendant quatre décennies de l’administration préfectorale, Paul Feuilloley se souvient.

Enfin, le dossier établi par Jean-Marie Becet détaille la substance statut et pouvoirs de la condition juridique du maire. Dans l’écharpe tricolore du maire se sont consolidées et symbolisées République et démocratie. La fonction est connue de tous, son détenteur de chacun. Restait à les rapprocher dans l’analyse. C’est l’objet de cette étude.

Référence électonique : Guy CARCASSONNE, Olivier DUHAMEL, Marc SADOUN, "Introduction", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°24, 24 - Le maire, . Consulté le 2017-06-25 10:47:22 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Introduction,2977.html

auteurVoir tous les articles de DUHAMEL Olivier

auteurVoir tous les articles de CARCASSONNE Guy

auteurVoir tous les articles de SADOUN Marc