Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Xavier VIDAL-FOLCH

Groupes de pression dans l’Espagne actuelle

Pouvoirs n°124 - L’Espagne - janvier 2008 - p.63-84

Durant la transition et les trois décennies de démocratie, les banquiers espagnols
ont exercé une influence sur la législation, tenu les rênes des principales
entreprises, financé des partis politiques, contrôlé des organisations
patronales et ont essayé d’esquiver les coûts des changements économiques.
Une reconversion très dure a assaini le secteur financier et concentré très
fortement son pouvoir. Il s’agit d’un des principaux lobbys dans un pays où
le modèle dominant d’un secteur bancaire mixte, semblable aux modèles
allemand et japonais, a progressivement dérivé vers un modèle de secteur
bancaire purement commercial. Parallèlement, l’Église catholique continue
d’exercer une influence considérable : pas tant sur une société de plus en plus
sécularisée que sur la législation et l’école. La hiérarchie ecclésiastique, qui
au début de la transition avait parié sur la réconciliation nationale, s’est peu
à peu installée sur le terrain de l’extrême droite. Les organisations patronales,
les syndicats, les médias, les juges et les militaires font aussi partie, avec
des fortunes diverses, du panorama des groupes de pression en Espagne.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Xavier VIDAL-FOLCH, "Groupes de pression dans l’Espagne actuelle", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°124, 124 - L’Espagne, p.63-84. Consulté le 2017-11-18 05:29:55 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Groupes-de-pression-dans-l-Espagne.html