Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Faire carrière sous la Ve République ?

a carrière du magistrat français est d’une extrême complexité. Le grand nombre des niveaux hiérarchiques oblige chaque magistrat à avoir l’obsession permanente de l’avancement. Réussir, c’est parvenir à la hors hiérarchie, c’est-à-dire occuper l’un des 285 postes de ce grade. Y a-t-il une typologie des carrières ? On en proposera 4 : la voie royale, la voie provinciale, la voie parisienne et la voie inespérée. Mais il est plus facile de découvrir les qualités qui représentent un obstacle à la réussite que celles qui permettent le succès. Seul un travail d’enquête approfondi permettrait d’aboutir à une certitude et non approximation. Le paradoxe de la carrière du magistrat est que les connaissances juridiques et l’expérience judiciaire ne sont que très secondaires.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Etienne BLOCH, "Faire carrière sous la Ve République ?", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°16, 16 - La justice, p.97-105 . Consulté le 2017-12-14 11:12:17 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Faire-carriere-sous-la-Ve.html