Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Désobéir pour être : les noirs américains

Aux États-Unis, l’ampleur des émeutes raciales d’aujourd’hui, la permanence de la ségrégation de facto et l’impuissance des autorités à éradiquer des violences profondément ancrées ne peuvent s’appréhender abstraction faite du mal originaire. L’ère de l’esclavage, marquée par la supériorité de la race blanche sur la race noire, allait céder ensuite la place à l’ère de la séparation. Menés par Martin Luther King, les Noirs vont choisir la voie de la résistance pacifique. Indispensable, la désobéissance civile ne fut pas suffisante. À l’enchantement de la déségrégation de droit succède vite le désenchantement de la ségrégation de fait. Les Noirs ont alors compris et accepté qu’ils ne pourraient accéder au statut d’hommes libres qu’à la condition de forcer leur intégration.

English

ajouter_au_panier

Référence électonique : Wanda MASTOR, "Désobéir pour être : les noirs américains", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°155, 155 - Désobéir en démocratie, p.81-95 . Consulté le 2017-11-25 02:51:17 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Desobeir-pour-etre-les-noirs.html