Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Armel LE DIVELLEC

Des effets du contrôle parlementaire

Pouvoirs n°134 - Le contrôle parlementaire - septembre 2010 - p.123-139

L’appréciation rigoureuse des effets du contrôle parlementaire en général est impossible parce que ceux-ci ne sont pas tous mesurables : outre qu’une approche quantitative est réductrice et ne dit rien de la qualité du contrôle (ce dernier ne peut être évalué qu’au cas par cas, pays par pays, secteur par secteur), il faut souligner qu’une partie de celui-ci, notamment dans les systèmes de gouvernement parlementaire, emprunte également des voies informelles, spécialement là où la majorité tente d’orienter l’action du gouvernement qu’elle soutient en principe. La portée réelle du contrôle, soumis partout tendanciellement aux mêmes difficultés, peut varier en fonction du type de système de gouvernement et des spécificités nationales des parlements.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Armel LE DIVELLEC, "Des effets du contrôle parlementaire", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°134, 134 - Le contrôle parlementaire, p.123-139. Consulté le 2017-07-26 00:42:00 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Des-effets-du-controle.html

auteurVoir tous les articles de LE DIVELLEC Armel