Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Wanda MASTOR, François SAINT-BONNET

De l’inadaptation de l’état d’urgence face à la menace djihadiste

Pouvoirs n°158 - La lutte contre le terrorisme - septembre 2016 - p.51-65

L’état d’urgence n’est pas adapté à la lutte contre le terrorisme. Conçu en 1955 pour maîtriser des « insurgés », il ne saurait convenir pour combattre les djihadistes dont les objectifs sont différents. Comme la France, les grandes démocraties occidentales se sont dotées, dans l’urgence, de dispositifs pour lutter contre un ennemi intérieur. Liberticide, l’état d’urgence donne néanmoins le « sentiment » que le gouvernement agit. Il est toutefois plus opportun d’accentuer la coopération en matière de renseignement pour faire face aux djihadistes.

English

ajouter_au_panier

Référence électonique : Wanda MASTOR, François SAINT-BONNET, "De l’inadaptation de l’état d’urgence face à la menace djihadiste", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°158, 158 - La lutte contre le terrorisme, p.51-65. Consulté le 2017-03-29 11:14:43 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/De-l-inadaptation-de-l-etat-d.html

auteurVoir tous les articles de MASTOR Wanda

auteurVoir tous les articles de SAINT-BONNET François