Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Marc UYTTENDAELE

Bruxelles, capitale de l’altérité

Pouvoirs n°136 - La Belgique - janvier 2011 - p.137-149

Bruxelles était originellement une ville flamande. Devenue capitale de la Belgique, elle va progressivement se franciser, tout comme d’ailleurs sa périphérie. Les Flamands ont dès lors eu peur que cette francisation ait pour effet de se développer plus encore et ont obtenu que soit tracée une frontière linguistique. Bruxelles s’est de ce fait trouvée enserrée dans un carcan territorial qui ne correspond pas à sa réalité sociologique. Cette Ville-Région, cinq fois capitale, est aujourd’hui objet de reconquête pour la Communauté flamande, un pôle d’indifférence pour les Wallons et un lieu paradoxal, capitale de toutes les altérités, qui est à la fois l’une des causes du mal belge et un facteur d’explication de la pérennité du pays.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Marc UYTTENDAELE, "Bruxelles, capitale de l’altérité", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°136, 136 - La Belgique, p.137-149. Consulté le 2017-03-24 07:06:20 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Bruxelles-capitale-de-l-alterite.html

auteurVoir tous les articles de UYTTENDAELE Marc