Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Appartenance syndicale et carrière professionnelle

Les rapports entre l’engagement syndical et la carrière professionnelle découlent des conditions de formation du mouvement ouvrier français et traduisent l’originalité de sa situation : le syndicalisme français est un système d’organisation dominé par les militants. Il en résulte trois niveaux distincts. Pour le simple adhérent, l’appartenance est un geste symbolique, alors que pour le militant elle s’inscrit dans un système institutionnalisé qui transforme celui-ci en gestionnaire d’une espèce de service public : la représentation et la défense des salariés. Quant au Dirigeant, la rupture est complète entre son emploi originel et sa situation, de telle sorte qu’un retour à la base est pour lui impossible.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Gérard ADAM, "Appartenance syndicale et carrière professionnelle", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°26, 26 - Le pouvoir syndical, p.45-54 . Consulté le 2017-12-15 01:33:11 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/Appartenance-syndicale-et-carriere.html