Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn
Version imprimable de cet article Version imprimable

Alain LANCELOT

1956-1958 : les brèves noces de Pierre Mendès France et des électeurs français

Pouvoirs n°27 - Le mendésisme - novembre 1983 - p.87-96

L’électorat mendesiste stricto sensu recueille 9,6 % des suffrages exprimés en janvier 1956. Lato sensu il s’élève à 11,4 %. C’est un electorat urbain, de nature êruptive. Il commence à se disperser dès les élections partielles de 1957-1958 tout comme l’électorat poujadiste et s’effondre à l’automne 1958 au moment de la vague gaulliste. Son destin paraît indiquer qu’il s’agissait davantage d’un electorat protestataire que d’un véritable electorat de gauche.

English

Telecharger_gratuitement

Telecharger_gratuitement

Référence électonique : Alain LANCELOT, "1956-1958 : les brèves noces de Pierre Mendès France et des électeurs français", Pouvoirs, revue française d’études constitutionnelles et politiques, n°27, 27 - Le mendésisme, p.87-96. Consulté le 2017-04-26 09:53:22 . URL : http://revue-pouvoirs.fr/1956-1958-les-breves-noces-de.html

auteurVoir tous les articles de LANCELOT Alain