Pouvoirs, revue française d'études constitutionnelle et politiques

Index des auteurs

Tous les numéros de Pouvoirs
Cliquez dans la liste pour accéder à un numéro.
Archives intégralement gratuites au-delà de 3 ans

La newsletter

version_mobile_du_site
Version mobile
groupe_facebook
Groupe Facebook
flux_rss
Flux RSS
alter_éco
Numéros papiers
lienSeuil
lienCairn

1999

Pouvoirs n°90 - 1er janvier - 30 avril 1999

1er janvier. Charles Pasqua présentera
une liste aux élections européennes.
6 janvier. Daniel Cohn-Bendit se déclare
« libéral-libertaire ».
9 janvier. Anne-Marie Comparini
(UDF) est élue président du conseil
régional Rhône-Alpes.
10 janvier. « Daniel Cohn-Bendit est
le représentants des élites mondialisées
 », estime Jean-Pierre Chevènement.
20 janvier. Philippe Séguin dirigera la
liste du RPR avec Alain Madelin.
23-24 janvier. Congrès extraordinaire
du Front national à Marignane sans
Jean-Marie Le Pen : Bruno Mégret est
élu président.
31 janvier. Manifestation contre le PACS.
4 février. François Hollande conduira la
liste du PS.
5 février. Congrès de la CGT : Bernard
Thibault succède à Louis Viannet au
secrétariat général.
7 février. Le conseil national de l’UDF
décide de présenter une liste autonome.
8 février. Des agriculteurs saccagent le
bureau de Dominique Voynet.
19 février. Robert Hue présente sa liste
comme celle du « mouvement
social ».
25 février. Échange de lettres polémiques
entre Philippe Séguin et François
Bayrou.
8 mars. Accord entre le Mouvement des
citoyens et le PS sur la liste européenne.
20 mars. Manifestation à Paris des syndicats
d’enseignants contre la politique
de Claude Allègre.
22 mars. Alain Juppé et Bernard Pons
appellent à un second septennat de
Jacques Chirac.
26 mars. Jean-Marie Le Chevallier, maire
de Toulon, quitte le Front national de
Jean-Marie Le Pen.
3 avril. Polémiques autour du rapport
Charpin sur les retraites.
7 avril. Le barreau de Paris demande des
poursuites disciplinaires contre la
juge Eva Joly.
9 avril. Charles Pasqua et Philippe de
Villiers feront liste commune aux
européennes.
16 avril. Philippe Séguin quitte la présidence
du RPR et la tête de la liste aux
européennes.
18 avril. François Bayrou somme le
RPR et DL d’accepter le projet européen
de l’UDF pour constituer une
liste commune.
21 avril. Nicolas Sarkozy, président par
intérim du RPR, et Alain Madelin
conduiront la liste RPR-DL.
25 avril. Robert Hue répète que les communistes
« avaient décidé de participer
au gouvernement pour faire
entendre leur voix ».
27 avril. Le préfet de Corse est convoqué
à Paris, après la mise en examen
de trois gendarmes.
28 avril. Le PS et le PCF rejettent les
propositions de meeting unitaire
des Verts.

Pouvoirs n°91 - 1er mai - 30 juin 1999

3 mai. Le préfet Bonnet est relevé de ses
fonctions.
5 mai. Dîner Hollande-Hue.
7 mai. Nicolas Sarkozy participe au
dîner des amis de Jacques Chirac.
9 mai. Alain Madelin qualifie 1995
d’« occasion gâchée ».
14 mai. Olivier Stirn rejoint Démocratie
libérale.
16 mai. Violentes émeutes à Vauvert
après le meurtre d’un jeune.
18 mai. Laurent Fabius reprend sa place
au premier rang des dirigeants socialistes.
23 mai. Aveu des organisateurs de
l’assassinat du préfet Érignac.
27 mai. « Sans nous, la gauche sentirait
la naphtaline », affirme Dominique
Voynet.
28 mai. Le corps préfectoral s’indigne du
maintien en détention du préfet
Bonnet.
2 juin. Le tribunal de Munich reconnaît
Jean-Marie Le Pen coupable d’incitation
à la haine raciale.
4 juin. Embargo sur les produits animaux
belges à cause de la dioxine.
16 juin. Alain Juppé renonce à siéger au
conseil politique du RPR.
17 juin. Jean Tiberi annonce qu’il est
candidat à sa succession à la mairie de
Paris.
18 juin. Attentat à Cintegabelle, revendiqué
par l’« Armée révolutionnaire
bretonne ».
20 juin. Dominique Voynet juge « insultantes
 » les déclarations de François
Hollande sur les résultats des Verts
aux élections européennes.
22 juin. La fondation Saint-Simon
décide sa dissolution.
26 juin. Le Mouvement pour la France
se fond dans le Rassemblement pour
la France.
27 juin. Philippe Séguin se prononce
pour le régime présidentiel.
28 juin. Mise en examen de Jean Tiberi
dans l’affaire des HLM de Paris.
30 juin. La Cour de cassation rejette le
pourvoi d’Alain Juppé.

Pouvoirs n°92 - 1er juillet - 30 septembre 1999

2 juillet. Le préfet Bernard Bonnet,
incarcéré depuis le 6 mai, est remis en
liberté.
6 juillet. La France compte 60 082 000
habitants selon les résutats du recensement.
10 juillet. Valéry Giscard d’Estaing
estime que Jacques Chirac doit abréger
son mandat.
19 juillet. Jean Tiberi est entendu par le
juge Halphen dans l’affaire des HLM
de Paris.
20 juillet. Nicole Fontaine est élue à la
présidence du Parlement européen.
28 juillet. Laurent Fabius se prononce
pour un quinquennat « de cohérence
 ».
29 juillet. Noël Mamère juge le
remaniement du gouvernement un
« camouflet » pour les Verts.
6 août. Le parquet de Paris s’oppose à la
mise en examen des dirigeants de
Démocratie libérale.
12 août. Sac d’un McDonald’s à Millau
par la Confédération paysanne.
14 août. La BNP s’empare de Paribas.
25 août. Dominique Voynet réclame un
référendum sur le nucléaire.
27 août. Remous autour des propos
prêtés à François Mitterrand sur le
« lobby juif ».
28 août. La Société générale échappe à la
BNP.
29 août. Lionel Jospin évoque une
société de plein emploi pour la
« décennie à venir ».
5 septembre. Adhésion d’Enrico Macias
au Parti radical de gauche.
7 septembre. Libération de José Bové,
responsable de la Confédération paysanne.
8 septembre. Manifeste des « Chiennes de
garde » contre le sexisme en politique.
9 septembre. Daniel Cohn-Bendit dîne
avec le Premier ministre.
11 septembre. Controverses sur le projet
restreignant la publication photographique.
12 septembre. Fête de L’Humanité. Le
PCF se pose en dernier adversaire
du capitalisme.
14 septembre. Nicolas Sarkozy renonce
à briguer la présidence du RPR.
20 septembre. Le nombre des candidats
à la présidence du RPR s’élève à six.
21 septembre. Jean-Pierre Chevènement
évoque le « nationalisme ethnique »
à propos de l’attentat contre un
« allogène » en Corse.
23 septembre. François Bayrou souhaite
que l’élection présidentielle de 2002
précède les législatives.
25 septembre. « Nous avons le devoir de
protéger Jacques Chirac », affirme
Jean-Louis Debré aux journées parlementaires
du RPR.
30 septembre. Philippe Séguin s’oppose
à toute « manipulation » du calendrier
électoral.

Pouvoirs n°93 - 1er octobre - 31 décembre

2 octobre. Le Mouvement national de
B. Mégret devient le Mouvement
national républicain.
7 octobre. La CGT ne participera pas à
la manifestation pour l’emploi.
14 octobre. Le procureur É. de Montgolfier
est reçu par le garde des Sceaux
après ses déclarations sur la justice
à Nice.
16 octobre. Manifestation pour l’emploi
à l’appel du PCF, des Verts et de
l’extrême gauche.
20 octobre. M. Papon disparaît à la veille
de l’examen de son pourvoi.
21 octobre. R. Hue est renvoyé devant
le tribunal correctionnel pour « recel
de trafic d’influence ».
23 octobre. La Droite de Ch. Millon se
transforme en parti politique.
4 novembre. M. Gremetz (PCF) met
en cause trois députés socialistes à
propos de l’affaire de la MNEF.
7 novembre. J.-P. Chevènement estime
que D. Strauss-Kahn n’aurait pas dû
démissionner.
11 novembre. J. Toubon est mis en
examen par un juge d’instruction de
Perpignan.
13 novembre. D. Voynet met en cause
l’inertie des élus à propos des inondations
dans le Midi.
20 novembre. Congrès constitutif du
Rassemblement pour la France.
23 novembre. Mis en cause dans l’affaire
de la MGEN, J.-M. Le Guen quitte
le secrétariat de la fédération de Paris
du PS.
4 décembre. M. Alliot-Marie l’emporte
sur J.-P. Delevoye à la présidence du
RPR.
6 décembre. Ouverture du procès des
dirigeants du CDS sur le financement
de ce parti.
13 décembre. A. Juppé se rallie au quinquennat.
14 décembre. Le tribunal correctionnel
d’Évry annule la procédure concernant
Mme Tiberi dans l’affaire des emplois fictifs du conseil général de
l’Essonne.
21 décembre. Ch. Pasqua relève
J.-Ch. Marchiani de ses fonctions
de délégué régional du RPF.
27 décembre. Les propos de D. Voynet
sur la marée noire provoquent une
polémique.
29 décembre. Le gouvernement décrète
l’état de catastrophe naturelle dans
plus d’une soixantaine de départements.